In Non classifié(e)

Pour les vocations à l’Église, les vocations des frères du Sacré-Cœur, et pour la fidélité à notre propre vocation. Pour les frères malades de l’Institut , pour la santé de nos proches malades, pour que la pandémie du coronavirus touche à sa fin. Pour les frères de l’Institut et pour tous les professeurs qui nous accompagnent.  D’autres intentions …

Recommandations pédagogiques du Frère Polycarpe à ses Frères éducateurs (applicables aux collaborateurs laïcs  en mission).

1.- « L’union fait la force. Avec un peu de compréhension et beaucoup de générosité, nous obtiendrons ce que nous devrions posséder depuis longtemps ». (Circulaire décembre 1855).

2.- « Notre but est l’instruction religieuse et morale de la jeunesse. C’est là le but vers lequel doivent tendre tous vos désirs et tous vos efforts; ne l’oubliez jamais ». (Positio 309).

3.- « Appliquons-nous encore plus à former des enfants pieux que des demi-savants, et ne perdons jamais de vue que pour inspirer la piété il est nécessaire d’être nousmêmes fervents ».  (Circulaire 2/04/1859).

4.- « Que l’esprit de douceur, de candeur, de simplicité et de cordialité, dont vous vous parez comme d’un riche vêtement, pour plaire à l’époux de vos âmes, s’étendre sur tous vos jours, passer [81] dans le coeur de ceux qui, plus tard, s’uniront à nous, devenir le caractère distinctif5 de notre petite Congrégation, et s’y perpétuer de génération en génération! …» (Cf. Frère Polycarpe, circulaire du 8 janvier 1843).

5.- « Soyons sérieusement à nos devoirs d’état; ne négligeons rien pour que nos écoles ne le cèdent à aucune autre pour la force des études et pour les succès académiques; mais attachons-nous par dessus tout à élever les coeurs, à redresser les caractères, à faire des hommes, des chrétiens ». (Positio 396).

6.- « La discipline est la protectrice de la foi et de la piété des enfants; qu’elle con serve et fait fleurir les bonnes moeurs, et par là même fait pros pérer et fleurir la Religion dans les âmes; qu’elle contribue aussi, et puissamment, aux succès [32] des travaux scolaires—». (Positio 206)

7.- « Ne trompez pas l’attente de ces bonnes gens qui vous ont fait un si bienveillant accueil. Soyez les anges tutélaires de leurs enfants, et servez de lumière à toute la paroisse, par l’éclat de vos vertus. Que votre modestie, votre douceur, votre dévouement, votre charité soient connus de tous… ».  (Cf. Positio page 452)

8.- «… Prenez garde de manquer de douceur à Murât car vous feriez à cetétablissement le plus grand mal; vous avez frappé quelques enfants à Vie et cela a eu déjà de grands retentissements; vous savez que j’ai défendu bien expressément ce genre de correction: on prend plus de mouches avec une cuillerée de miel qu’avec un baril de vinaigre ». Lettre au Frère Jérôme, du 17 janvier 1849. (Cf. Positio 158).

9.- « Ne vous découragez jamais, lors même que vos efforts vous paraissent donner peu de résultats. Le découragement naît ordinairement de ce que l’on se recherche soi-même; on vise à la petite part de gloire, ou tout au moins à la satisfaction, aux jouissances de coeur que procurerait le succès, et ce succès, Dieu, dans sa bonté, le refuse ou le fait attendre. Redoublons d’humilité et de désintéresse ment, faisons le bien pour lui-même. L’amour-propre est un très grand obstacle à l’oeuvre divine … Que l’esprit de zèle, de patience, de vie intérieure soit l’âme de votre âme ».  (Positio, pages 397-398)

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search