In Non classifié(e)

Depuis plusieurs années nous avions le désir de présenter à nouveau la pastorale vocationnelle comme une priorité pour l’Institut, surtout parce que nous croyons que notre Seigneur est le maitre de la moisson et qu’il ne cesse de nous appeler ; ayant été invités, nous avons répondu et aujourd’hui nous sommes témoins de la joie qui nous vient de Lui. En nous appuyant sur la communauté fraternelle nous voulons inviter d’autres jeunes à expérimenter et à découvrir leur vocation, celle d’« être des amis et non des serviteurs » (cf. Jn 15, 13) de Dieu (Synode des Evêques 2018 : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » Nº 78)

Lors de deux dernières rencontres de formation pour les jeunes Frères de la Conférence, le désir d’encourager la pastorale vocationnelle des jeunes dans nos institutions gagnait de plus en plus de force. Je me réjouis du fait que les provinciaux, ainsi que le délégué de notre Conférence (CALE) aient écouté la voix de nos Frères et qu’ils aient organisé cette Rencontre autour de la pastorale vocationnelle, du 14 au 17 janvier à Temperley. Quinze Frères y avons participé : des provinciaux, le délégué, des Frères impliqués dans la pastorale vocationnelle des jeunes et le conseil général.

Depuis le premier jour tous les participants ont fortement démontré leur intérêt à promouvoir la pastorale vocationnelle des jeunes dans nos centres. Il est évident qu’il existe dans nos entités un matériel extraordinaire pour travailler ce sujet. Et chaque entité fera un apport particulier : pour l’une d’entre elles c’est le caractère systématique de l’accompagnement personnel ; pour une autre ce sera le travail pastoral en collaboration avec l’église locale ; une autre présente un projet organique de pastorale ; pour une autre entité c’est sa capacité de structurer et de réfléchir avec les laïcs autour de ce sujet ; et finalement pour une autre l’essentiel sera de se rapprocher des personnes vivant dans des contextes de grande pauvreté matérielle. Remercions notre Seigneur !

Les réflexions des jours suivants nous ont permis d’établir des priorités pour la culture vocationnelle : il nous faut le témoignage de tous les Frères, chacun à partir de sa propre expérience de Dieu, pour que la pastorale vocationnelle soit crédible.  Il nous faut des communautés accueillantes permettant l’expérience de la fraternité.  Nous devons accompagner les jeunes dans leur processus vocationnel, etc. La CALE vous propose de faire encore un pas en avant : la création d’une commission de promotion vocationnelle de la Conférence (CPV) intégrée par un frère de chaque entité. Une commission qui devra soutenir la pastorale vocationnelle de chaque entité, qui devra motiver tous les participants et qui aura les lignes d’action suivantes :

1.- Promouvoir la CULTURE VOCATIONNELLE dans nos communautés religieuses et éducatives.

2.- Promouvoir l’ACCOMPAGNEMENT PERSONNEL des jeunes, en vue de leur libre décision vocationnelle.

3.- Promouvoir des actions pour que LES FRÈRES CULTIVENT LEUR VOCATION, en collaboration avec les responsables des entités.

4.- Promouvoir la FORMATION D’AGENTS DE PASTORALE VOCATIONNELLE, Frères et laïcs.

Il ne me reste plus qu’à remercier les Frères pour avoir réalisé ce rêve des jeunes Frères et du Chapitre général.  La pastorale vocationnelle nous concerne tous, que ce soit dans son animation, dans la participation et/ou dans la prière. Il s’agit d’annoncer l’Evangile de l’appel ! C’est l’invitation de Jésus pour vivre chaque jour l’expérience de la rencontre avec Lui ! Appuyons cette initiative de la CALE, de nos jeunes Frères, et soutenons les membres de la commission pastorale vocationnelle de la Conférence qui nous demanderont des services.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search