In Non classifié(e)

“Garder et éduquer les enfants et les jeunes les plus démunis et les plus abandonnés de leur temps”.

Parler du Puericultorio (Orphelinat), œuvre créée par M. Augusto Pérez Araníbar, nous mène à faire référence également au père André Coindre, car tous deux avaient été profondément touchés par la situation d’abandon dans laquelle se trouvaient les enfants et les jeunes de leur temps.

D’une part, le père André Coindre, au début du XIXe siècle, fonde au Pieux-Secours (Lyon, France) une congrégation de frères pour accueillir et guider les enfants abandonnés après la Révolution française. D’autre part, M. Augusto Pérez Araníbar, à la moitié du XXe siècle, décide d’ouvrir à Lima, Pérou, une Maison-Foyer pour des orphelins afin de venir en aide aux enfants qui se trouvaient dans une situation de pauvreté extrême, de risque social et d’abandon; les former avec les moyens disponibles à l’époque et faire en sorte qu’ils puissent devenir des enfants et des adolescents critiques, démocratiques, justes, loyaux, solidaires et compétents, capables de s’intégrer avec succès dans leur société. Ces deux œuvres sont donc unies parce qu’elles coïncident dans les mêmes idéaux: “Garder et éduquer les enfants et les jeunes les plus démunis et abandonnés de leur temps”.

Le « Puericultorio » a été inauguré le 9 mars 1930 par M. Augusto Pérez Araníbar, avec le concours et le soutien du Dr. Víctor Larco Herrera, de M. Tomás Valle, de M. Miguel Echenique et de Mme Ignacia Rodulfo de Canevaro.

Il s’étend sur une superficie d’environ 14 hectares, est situé tout près de l’océan Pacifique, dans le district de Magdalena del Mar et possède de grands jardins et des espaces confortables. Il comporte trois sections: le Foyer d’Enfants de 0 à 6 ans, le Foyer des Filles de 7 à 18 ans  ̶  tous deux actuellement sous la responsabilité des Sœurs de la Charité de Sainte Anne  ̶   et le Foyer des Jeunes Garçons de 7 à 18 ans, sous la responsabilité des Frères du Sacré-Cœur depuis 1985.

Notre mission, au Foyer des Jeunes Garçons, “Tomás Valle” ̶  ainsi appelé en hommage à l’un des bienfaiteurs  ̶  était axé sur l’organisation, la supervision et la direction du personnel auxiliaire qui est au service des enfants. Ces enfants et ces jeunes sont partagés dans des dortoirs selon leur âge et leur niveau d’études. Nous organisions également des activités pastorales et certaines activités parascolaires en collaboration avec nos partenaires éducateurs.

Aujourd’hui, après tant d’années où nous nous sommes dévoués corps et âme à cette œuvre, c’est le temps de se dire au revoir. Nous voulons dire un grand merci à tous les travailleurs de l’institution, à nos auxiliaires dans la formation et à toutes les personnes qui ont collaboré avec nous dans cette œuvre, si chère pour nous car, comme nous l’avons vu, ce ne sont que le temps et l’espace qui nous séparent de l’œuvre du père Coindre.

33 ans, c’est l’âge auquel est mort le Christ, une période de temps suffisante pour planter la semence du royaume qui germe aujourd’hui dans l’Église en poursuivant sa mission. Ces 33 années ont certainement laissé dans cette institution et dans le cœur des enfants et des jeunes une trace indélébile qui marquera le destin de leurs vies. Nous espérons, cependant, que cette fermeture sera également à l’origine d’autres nouvelles missions qui nous attendent dans ce pays si cher du Pérou.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search