In Non classifié(e)

Alors que le projet de N’Djamena au Tchad vient de franchir une étape importante dans sa réalisation, le frère Michel Perron, responsable des travaux au cours des derniers mois, considère comme important de rappeler l’origine du projet et la visée qu’il poursuit.

 

Le projet du COMPLEXE SCOLAIRE FRÈRE-POLYCARPE, à N’Djamena au Tchad, a pris naissance avec l’ordonnance du chapitre général de mai 2012 : «Que tout l’institut – frères, partenaires dans la mission, communautés locales et éducatives – s’engage, avec une détermination renouvelée et dans un esprit de conversion continue, à mettre en valeur la dimension prophétique de sa mission. Que, en vue de développer cette dimension prophétique, dans un discernement soutenu par la prière, l’institut, inspiré par le charisme du père André Coindre, renouvelle l’expression de sa mission à la lumière des besoins urgents des enfants et des jeunes dont personne ne s’occupe

 

Le chapitre provincial de la province du Canada lors de la session du 13 octobre 2012 recevait les frères André Cloutier, supérieur délégué d’Afrique Centrale et Claude Tizé, économe de la délégation. Ils présentèrent le projet en insistant sur l’importance d’avoir une œuvre à nous dans la capitale tchadienne. On souhaitait l’implantation d’une école primaire et secondaire avec une résidence pour les frères. L’endroit choisi est un quartier périphérique (Ambata) dans la capitale, lieu où les besoins sont multiples dont celui d’une institution scolaire.

Alors que le projet de N’Djamena au Tchad vient de franchir une étape importante dans sa réalisation, le frère Michel Perron, responsable des travaux au cours des derniers mois, considère comme important de rappeler l’origine du projet et la visée qu’il poursuit.

 

Le projet du COMPLEXE SCOLAIRE FRÈRE-POLYCARPE, à N’Djamena au Tchad, a pris naissance avec l’ordonnance du chapitre général de mai 2012 : «Que tout l’institut – frères, partenaires dans la mission, communautés locales et éducatives – s’engage, avec une détermination renouvelée et dans un esprit de conversion continue, à mettre en valeur la dimension prophétique de sa mission. Que, en vue de développer cette dimension prophétique, dans un discernement soutenu par la prière, l’institut, inspiré par le charisme du père André Coindre, renouvelle l’expression de sa mission à la lumière des besoins urgents des enfants et des jeunes dont personne ne s’occupe

 

Le chapitre provincial de la province du Canada lors de la session du 13 octobre 2012 recevait les frères André Cloutier, supérieur délégué d’Afrique Centrale et Claude Tizé, économe de la délégation. Ils présentèrent le projet en insistant sur l’importance d’avoir une œuvre à nous dans la capitale tchadienne. On souhaitait l’implantation d’une école primaire et secondaire avec une résidence pour les frères. L’endroit choisi est un quartier périphérique (Ambata) dans la capitale, lieu où les besoins sont multiples dont celui d’une institution scolaire.

Recommended Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search