In Non classifié(e)

Dans le petit village de St-Martyrs-Canadiens, on trouve le Camp Beauséjour dirigé par des Frères du Sacré-Coeur. La faune et la flore locales sont des sources d’émerveillement. Il y a une majestueuse montagne en arrière plan, le lac Sunday devant, qui est en fait un lac de tête. Sur le camp, il y a un petit sentier qui mène à une des cavernes situées sur le terrain. Elles contiennent beaucoup d’histoire! Non seulement les lieux offrent des charmes naturelles, mais ils offrent aussi plusieurs activités de plein air en période estivale, telle des embarcations, de la natation en eau libre, de la pêche, de l’hébertisme, du tir-à-l’arc et du tir-à-plomb. Cependant, le camp est beaucoup plus qu’une simple base de plein air.

 

C’est un lieu d’attachement, de fratrie et de simplicité qui rassemble les gens à travers le pays, en famille ou entre amis pour y passer des moments de qualité.

 

À mon dernier souper, après un été en tant que monitrice au camp Beauséjour, un frère m’a demandé de résumer mon été en deux ou trois mots. Voici ma réponse:

 

  1. Joie

C’est le tout premier mot qui m’est venu à l’esprit. Tout simplement! Une émotion à vivre et à faire partager, que ceci soit parmi le groupe de moniteurs, entre camarades de classes pendant les classes vertes, en famille pendant l’une des quatre semaines de camp familial, en groupes paroissiaux, ou bien encore des mouvements jeunesse ou familiaux qui visitent le camp.

 

  1. Initiative

Ce camp est un endroit propice au développement de chacun. Tout le monde a la liberté et le support pour partager ses idées et ses talents. En tant que moniteur, on a presque carte blanche pour améliorer les lieux et nos activités comme bon nous semble, un processus qui nous fait développer plusieurs habiletés et connaissances que ce soit avec des outils mécaniques, de la corde et du ruban adhésif ou notre créativité. En tant que campeurs, certains partent spontanément des chansons. D’autres anciens campeurs, maintenant parents, sortent des vieux objets de la remise, de vraies antiquités qui divertissent encore les tout-petits. Les enfants des camps familiaux prennent l’initiative de partir en embarcation seuls pour la première fois, d’autres prennent de l’assurance en s’éloignant de leurs parents pour partir à l’aventure avec de nouveaux amis. De plus, les nombreux leaders de groupes paroissiaux ou de mouvements se donnent pleinement pour organiser des thématiques et des activités mémorables pour leurs groupes. Chacun et chacune se sent interpellé d’améliorer le camp à sa manière. Cette volonté est aussi ressentie pendant le colloque et les cor-vées qui sont organisés pendant l’année et qui servent, respectivement à planifier le futur du camp et à améliorer les lieux.

En somme, toutes ces initiatives permettent à tous de rendre le camp Beauséjour, leur camp. Le Camp possède un chant thème et le refrain vient vraiment retracer tout ce qu’on y retrouve et qui est bien véhiculé et vécu au Camp: « Au carrefour du Lac Sunday, nous t’invitons chez des amis. Des gens d’ici et de partout, pour célébrer la vie chez nous ». On y célèbre, on y goûte et on vient y changer notre vie.

 

Audrey Berteau sauveteuse et monitrice

Collaboration de Charles-Antoine Dupuis, moniteur

 

 

Site web https://www.campbeausejour.com/

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search