In Non classifié(e)

Il faut instruire les enfants de la religion. Vous leur donnez des maîtres de danse, vous remplissez la mémoire de faits fabuleux de l’ancien paganisme, comme si Jésus-Christ devait vous demander un jour si vous en avez faits de bons danseurs, d’excellents poètes, d’habiles orateurs.

Faire connaître les mystères, les prévenir contre les déclamations impies.

Leur montrer par là Jésus-Christ attendu dans l’Ancien Testament et régnant dans le Nouveau : cela vient des faits. On se borne à quelques idées confuses sur Jésus-Christ, sur l’Evangile, sur l’Eglise, sur la nécessité de se soumettre à son infaillible autorité […]

Par des faits historiques, leur représenter la religion belle, aimable, auguste au lieu de la leur présenter triste et languissante. Prévenez-les contre la superstition : plusieurs parents le font peu.

– «Mais je n’ai pas le temps!» Mais, le dimanche, qu’avez-vous autre chose à faire ?

– «Mais je suis ignorant !» Eh bien ! Conduisez-les donc à vos côtés aux instructions élémentaires sur la religion; s’ils ne sont pas capables, apprenez-leur à se confesser; plusieurs les envoient sans leur […] rien après.

Avoir dévotion à Jésus-Enfant […] et qui dans l’âge plus avancé répétait : «Laissez venir à moi les petits enfants». La dévotion à Marie pour obtenir la protection sur leur pureté, à l’Ange gardien ; leur apprendre à ne commencer jamais une action principale […]

[Ms 62]

COMMENTAIRE

 

Dans ce texte le Père Coindre parle directement de la formation religieuse que les enfants doivent recevoir au sein de leur famille. L’Église a toujours affirmé que la famille est la première formatrice de leurs enfants et par conséquent elle est aussi la première responsable de la formation dans la foi.

 

André veut faire sortir les parents catholiques de la léthargie concernant l’importance qu’ils donnent à la formation religieuse pour leurs enfants. Hier comme aujourd’hui nous nous préoccupons pour que les enfants et les adolescents apprennent beaucoup de choses, mais on accorde très peu d’importance à la formation religieuse, qui est restreinte à “ quelques idées confuses ”.

 

Il nous prévient aussi face aux excuses faciles au sujet de ne pas avoir du temps ou de ne pas être instruit pour cette formation afin de ne pas nous engager dans ce sujet.

 

Enfin, dans un paragraphe avec quelques phrases incomplètes mais dont nous pouvons deviner l’intention, il donne quelques exemples de dévotions concrètes pour encourager les enfants: Jésus-Enfant, Marie, l’Ange gardien … et il ajoute qu’il faut leur apprendre à se mettre sous la protection de Jésus avant de commencer chaque activité.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search